Situation La vallée d'Aure La Mousquère Un moulin de montagne Un meunier fermier
 
Un patrimoine millénaire
 

Le moulin à eau est un patrimoine identitaire remarquable, par le nombre de ses constructions, sa diversité architecturale et sa place dans la vie locale. L'apparition et la densité de ces moulins ont marqué la vie économique de notre monde rural dès le Moyen Age. En 1809, Napoléon 1er a demandé aux préfets de faire un recensement des moulins à céréales dans toute la France. On comptabilisa alors 82300 moulins à eau et 15857 moulins à vent. Le département des Hautes-Pyrénées comptait pour sa part 1652 moulins à eau et 1 moulin à vent, soit 1 pour 115 habitants et se situait au 15ème rang pour le nombre de bâtiments. Il n'était donc pas rare de trouver dans nos villages de montagne deux à trois moulins par communauté, 40 pour la haute vallée d'Aure. Depuis un siècle, un lent mais inexorable déclin s'est abattu sur eux. Tous ont cessé leur activité. Les derniers

se sont arrêtés il y a trois ou quatre décennies. Certains ont été réaménagés en habitat, le plus souvent locatif. Rares sont ceux qui ont été remis en état pour faire perdurer et transmettre la mémoire sensorielle et affective attachée au monde du moulin. Entre Sailhan et Estensan, à 2 kilomètres de Saint Lary, sur la route du col d'Azet, le moulin de la Mousquère fonctionne à nouveau. Après une activité intense, ce moulin du Moyen Age fut abandonné en 1960. Tombé en ruines, il vient d'être restauré. La visite commentée et la démonstration de meunerie qui ont été mises en place, vous feront partager la passion des "amis du moulin de la Mousquère" en vous initiant à son fonctionnement et en vous faisant découvrir la vie du meunier...