Situation La vallée d'Aure Un patrimoine millénaire Un moulin de montagne Un meunier fermier
 
La Mousquère
 

La Mousquère affluent de la rive droite de la Neste naît sur le versant nord du Lustou à 3023 m d'altitude. Dans son cours supérieur, elle traverse le Pla d'Arsoué et reçoit ensuite le ruisseau d'Ourtigué. Ce torrent reste bien alimenté toute l'année grâce à la fonte des neiges emmagasinées chaque hiver par les pics qui l'entourent. Cette petite vallée, parfois très encaissée, se révéla être un lieu propice à l'implantation de moulins à eau, sept jusqu'à

Vielle Aure. Azet (trois moulins) Estensan et Sailhan (un moulin), s'étagent le long du cours d'eau, profitant de sa force motrice. A hauteur d'Azet sur la rive gauche on trouve Ens. En bas du vallon, Bourisp marque l'accès du torrent à la vallée d'Aure qu'il traverse enfin pour finir sa course dans la Neste en aval de Vielle Aure. C'est au 19ème siècle que le val de la Mousquère fut le plus peuplé, pour connaître ensuite un déclin progressif lié à l'exode rural. En 1866 ses villages étaient parmi les plus importants de la haute vallée d'Aure : Azet 476 habitants, Ens 87, Estensan 215, Sailhan 334 et Bourisp 237.