Derrière le portail, le vieux moulin sommeille ;
Cela fait bien longtemps qu'il ne moud plus de grain !
On le croirait pourtant arrêté de la veille
Et prêt à repartir avec le même entrain.

Derrière le portail, le vieux moulin qui rêve
Songe peut-être au temps où l'on venait de loin
Lui porter des sacs pleins de blé, d'orge, de fèves,
De seigle et de maïs qu'il broyait avec soin.

Derrière le portail, un matin il s'éveille !
"On est venu te voir !", lui dit l'ancien meunier
Qui fièrement ajoute au creux de son oreille :
"Les gamins que tu vois, sont de La Bessonnié"...

Derrière le portail, tandis que l'eau résonne,
Chaque meule a repris son manège d'antan...
Et, dans le tourbillon de ce beau jour d'automne,
Le coeur du vieux moulin retrouve ses vingt ans.

Marie-Claude Dominique

 
Les moulins morts La roue du vieux moulin Le meunier inconstant
Chanson de Jérôme, le meunier

Meunier, meunier, tu es cocu

La meunière du moulin à vent

L'hiver, il pleut à verse !

C'est midi au moulin

Meunier,  tu dors

Le moulin

Le meunier

La renaissance du moulin

La belle Marion

Les moulins électriques

La femme d'un pauvre homme

Moulin rouge La belle meunière

La voix du vieux moulin

 

Haut de page

Le moulin de la Mousquère

Sommaire Accueil