La belle Marion s'en va au moulin
avec sa calebasse pleine de vin,
à cheval sur son âne.

Quand le meunier la vit venir :
belle Marion, viens ici !
tu passeras la première.

Le meunier se mit à la caresser
Oh, meunier, laisse-moi m'en aller,
le loup m'étrangle l'âne.

Belle Marion, laisse-le l'étrangler !
J'ai cent écus à te donner,
Tu en achèteras un autre !

Quand son père la vit revenir :
Que mènes-tu là, ma fille ?
Ce n'est pas notre âne !

Oh ! mon père, que vous êtes chameau !
Tous les ânes changent de peau.
Ainsi a fait le nôtre !

 
Les moulins morts La roue du vieux moulin Le meunier inconstant
Chanson de Jérôme, le meunier

Meunier, meunier, tu es cocu

La meunière du moulin à vent

L'hiver, il pleut à verse !

C'est midi au moulin

Meunier,  tu dors

Le moulin

Le meunier

La renaissance du moulin

La belle Marion

Les moulins électriques

La femme d'un pauvre homme

Moulin rouge La belle meunière

La voix du vieux moulin

 

Haut de page

Le moulin de la Mousquère

Sommaire Accueil