Le moulin de la Ribère se trouve sur la commune de Mauvezin, à deux kilomètres de l'abbaye cistercienne de l'Escaladieu. Il est éloigné du village bâti sur la crête autour du château de Gaston Fébus, implanté en contre-bas au bord de l'Arros, à proximité de Gourgue. La rivière s'étend le long de la route qui mène au coeur des Baronnies. Le moulin est enserré dans un bâti rural traditionnel (maisons et granges), ensemble situé entre la route et la rivière.

Le moulin appartient depuis plusieurs générations à la même famille, contrairement à d'autres moulins qui ont été abandonnés, souvent par faute de succession. Ceci a permis de maintenir le moulin en bon état de fonctionnement et de transmettre le savoir faire du meunier. En outre, le moulin traditionnel a été concurrencé par les nouvelles techniques, turbines et cylindres qui se sont substituées aux meules.

La plupart des moulins ont été abandonnés dans les années 1950-1960. Le moulin de la Ribère a cessé la production de farine de blé en 1964 car elle n'était plus rentable. Le meunier a donc vendu le contingent (licence) et de ce fait a perdu le droit de moudre du blé. Son fonctionnement a quand même continué (au ralenti) pour produire de la farine de maïs ou de la farine de céréales secondaires (orge et avoine) qui servaient à l'alimentation des animaux. Les paysans de la génération des moulins à eau se souviennent

d'un travail difficile et pénible car il fallait porter les sacs de blé sur le dos et régulièrement piquer les meules.

Le moulin et ses abords - En amont du moulin, à environ 100 m, une prise d'eau avec deux vannes permet de dévier l'eau dans le canal d'amenée qui longe les maisons pour arriver au moulin.

Le débit de l'eau, à l' aide d'une chute, va entraîner les roues horizontales situées sous la salle des meules, pour ressortir dans le canal de fuite avant de se déverser dans la rivière. Tout cet ensemble du circuit de l'eau demande un entretien permanent, très coûteux puisqu'il n'est plus rentabilisé (entretien du barrage, des vannes, curetage du canal...).

La salle des meules est accessible par un escalier

(le dénivelé entre l'entrée du moulin et la salle des meules est d'environ 1,50 m). Sont présentes trois paires de meules en silex qui étaient nécessaires lorsque le moulin était en pleine production. Une paire de meules pour le maïs, deux paires de meules pour le blé. Le moulin de la Ribère desservait les communes environnantes : Gourgue, Chelle, Artiguemy, Mauvezin, Capvern.

Au niveau de l'entrée du moulin, se trouve le blutoir (qui servait à tamiser la farine) et en prolongement, une pièce avec une cheminée et un four qui complétaient l'activité du meunier. 

 Association du Moulin de la Ribère
35 Route des Bandouliers - 65 130 Mauvezin
www.moulindelaribere.com
pierre.cabarrou@gmail.com
Tél : 05-62-39-05-51 et 06-88-78-44-15
Ouverture : toute l'année sur rendez-vous.
Tarifs : adultes 4 € : enfants jusqu'à 12 ans 3 €
Groupes : nous consulter

 

Publications