De Mitzic à Lalara la piste était vétuste et difficile à emprunter en saison des pluies.
 

Les travaux d'amélioration du réseau routier entrepris par la jeune république gabonaise étaient un enjeu majeur pour son développement économique. De Lalara à Kango d'importants travaux avaient été entrepris : élargissement de la route et construction de ponts. On parlait beaucoup d'une ligne de chemin de fer qui relierait Libreville et Franceville...

Clichés Jacques Brau 
 

Retour à la galerie de photos