Déplacer la souris sur les mots surlignés en blanc pour visionner l'image correspondante...
 
[A] [B] [C] [D] [E] [F] [G] [H] [I] [J] [K] [L] [M] [N] [O] [P] [Q] [R] [S] [T] [U] [V] [W] [X] [Y] [Z] [ Sommaire ] [ Accueil ]
Demoiselle

Voir Quenouille.

Dérivation

Canal d'amenée, bief d'amont captant l'eau d'un cours d'eau par l'intermédiaire d'une chaussée pour alimenter l'étang du moulin (ou directement les roues d'un moulin).

Dominium (de dominus -seigneur)

Pouvoir sur la terre et les hommes qu'exerce - dans le cadre de la seigneurie foncière ou banale - un seigneur. C'est le trait majeur du système féodal (dit aussi féodalisme) conçu comme mode de gouvernement et d'exploitation économique.

Droit des ailes

Impôt foncier frappant tout moulin à vent. Cet impôt fut maintenu à la fin du XIXè siècle même lorsque le moulin ne travaillait plus.

Droit d'eau

Le droit médiéval a codifié l'usage que le seigneur et les communautés pouvaient faire des eaux. Dans la seigneurie banale le seigneur se réserve le droit de construire une chaussée et un moulin. Le droit de pêche y est souvent associé.

Droit de mouture

Prélèvement en nature de 1/16 du grain effectué par le meunier lors de la transformation du grain en farine. On dit aussi mouturer, émouturer, mouturage...

Droit de vent

Le droit médiéval n'avait pas prévu le "droit de vent". Après l'invention du moulin à vent vers 1180 et sa rapide diffusion au XIIIè siècle, cette nouvelle source d'énergie a été rapidement prise en main par la féodalité. Source de conflit et de débat. Les défenseurs de la nouvelle machine font valoir que le vent est un don de Dieu, et n'appartient donc à personne ; c'est-à-dire qu'il appartient à tous ! Mais les juristes ne tardent pas à l'inclure au nombre des forces qui peuplent le fief. Cependant dans nombre de provinces, le moulin à vent échappera au monopole de la banalité.

[A] [B] [C] [D] [E] [F] [G] [H] [I] [J] [K] [L] [M] [N] [O] [P] [Q] [R] [S] [T] [U] [V] [W] [X] [Y] [Z] [ Sommaire ] [ Accueil ]